Les pathologies hypophysaires

L’hypophyse est considérée comme le « chef d’orchestre » du système des glandes endocrines : ses hormones contrôlent à leur tour la fabrication d’autres hormones par d’autres glandes, qui vont participer au maintien du bon état des différentes fonctions du corps humain. L’hypophyse est en partie sous la commande de l’hypothalamus, situé au dessus de l’hypophyse, sous le cerveau.

LES PATHOLOGIES
Elle se compose de deux parties:

– L’antéhypophyse, située en position antérieure, ou adénohypophyse produit la majorité des commandes hormonales des cinq principaux axes endocrines qui sont les axes: gonadotrope, corticotrope, thyréotrope, somatotrope, lactotrope.

– La post-hypophyse, située en position postérieure, ou neurohypophyse produit essentiellement l’hormone anti-diurétique, qui permet de retenir l’eau dans le corps.

. L’axe gonadotrope produit les hormones qui vont commander les gonades, c’est à dire les ovaires ou les testicules: follicule stimulating hormone (FSH), et luteinizing hormone (LH).

. L’axe corticotrope produit l’hormone qui va commander la fonction des glandes surrénales: l’adrénocorticotropine (ACTH).

. L’axe thyréotrope produit l’hormone qui va commander la fonction de la glande thyroïde: la thyroïd stimulating hormone (TSH).

. L’axe somatotrope produit l’hormone de croissance (growth hormone ou GH), qui a besoin pour agir de la fabrication au niveau du foie d’un second messager: l’IGF1.

. L’axe lactotrope produit l’hormone impliquée dans la lactation: la prolactine.